Logiciels libres et le Gouvernement

Asianux à la conquête de l’Asie

with 4 comments

Logo de la distribution Asianux

Distribution Linux, Asianux

 
Asianux est une distribution Linux conjointement développée par plusieurs entreprises de différents pays asiatiques. Ce logiciel est conçu comme une composante de base ou un noyau pour une distribution Linux où d’autres versions pourraient être conçues par des entreprises comme étant leur propre distribution avec des caractéristiques distinctes. Les langues présentement supportées sont le chinois, le japonais, le coréen et l’anglais.

Le consortium Asianux applique un modèle d’affaire unique : le « 4-CO » (« co-development, co-brand, co-support, co-marketing »). Ceci lui permet de se différencier des autres fournisseurs Linux. Asianux contribue à établir une plateforme de référence Linux en Asie en combinant la sagesse de ce continent et en profitant de l’intégration des ressources locales.

Initialement, le consortium était composé de trois membres. Depuis les deux dernières années, deux autres joueurs se sont joints au consortium d’Asianux.

 

Red Flag Linux, société crée par le gouvernement chinois

Red Flag Linux, société crée par le gouvernement chinois

 

Dans les années 2000, la Chine cherchait à entrer dans l’industrie des logiciels afin d’instaurer un système d’exploitation adéquat dû au faible intérêt de l’Occident pour les spécificités linguistiques asiatiques. Le gouvernement chinois, plus précisément le Ministère de l’Industrie de l’Information (MII) et l’Académie des sciences de Pékin, a créé la société Red Flag. Aujourd’hui, cette organisation est classée numéro un chinois du logiciel libre. C’est d’ailleurs elle qui a lancé le projet Asianux. Le succès de Red Flag Linux est entre autre attribué à sa grande ressemblance avec Windows XP afin d’aider l’intégration dans la population générale. Il s’agit d’un excellent modèle d’affaires.

 

Fournisseur japonais, Miracle Linux

Fournisseur japonais, Miracle Linux

 

Partenaire depuis le départ, Miracle Linux est un fournisseur japonais de logiciels dédiés aux produits reliés au système d’exploitation serveur Linux ayant développé leur propre distribution Linux, Miracle Linux. Ce fournisseur japonais porte une variété de projets qui mettent l’accent sur le développement et la vente du système d’exploitation serveur Linux. Miracle Linux a grandement aider à la progression du projet Asianux pour le développement du système d’exploitation Linux asiatique commun.

 

haansoft

Fournisseur coréen, Haansoft

 

Deuxième partenaire d’origine, la compagnie Haansoft est un « leader » innovateur dans l’industrie des logiciels de la Corée depuis sa création en 1990. Haansoft Inc. a montré la voie à suivre aux autres entreprises coréennes et a clairement défini, par ses réussites, son rôle de modèle. Haansoft tient à élargir le marché des logiciels et à aider le marché à se diriger vers le mouvement du logiciel libre.

 

vietsoftware

L'un des deux nouveaux membres du consortium Asianux

 

Depuis le mois de septembre 2007, VietSoftware Inc. participe au projet Asianux. VietSoftware est une entreprise offrant des services technologiques basée au Vietnam depuis 2002.

 

La nouvelle recrue du consortium

La nouvelle recrue du consortium

 

Le plus récent membre du consortium Asianux, WTEC est une compagnie thaïlandaise fondée en 2003. Elle est spécialisée dans le domaine d’intégration de systèmes et de services en Technologies de l’Information. Étant membre du « Open Source Software Network » (OSSN), une organisation menée par le ministère de la Science de Thaïlande, WTEC a participé à plusieurs initiatives qui ont aidé à promouvoir le « open source » en Thaïlande.

Avec la venue du WTEC, Asianux semble de plus en plus élargir son marché en Asie. Selon M. Takashi Kodama, président et chef de la direction de Miracle Linux, la Thaïlande représenterait huit pour cent de la part du marché de Linux.

Asianux deviendra-il, la plateforme Linux par excellence en Asie?

Publicités

Written by gouverlibre

7 avril 2009 à 06:11

Publié dans Gouvernements

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. S’ils réussissent à offrir une distribution Linux de qualité et ceci dans toutes les langues asiatiques, je suis certain que cette plateforme va devenir la référence. L’Asie représente beaucoup de gens, donc ils auront une main mise sur des milliers (millions?) d’utilisateurs. Ce consortium doit déjà envisager un tel scénario avec beaucoup d’optimisme.

    frankeinz

    15 avril 2009 at 09:44

  2. On parle de la confirmation des Asiatiques de faire leur propre système d’exploitation pour l’Asie. Ce que je trouve un peu bizarre est qu’il est dit que ces pays veulent ne pas dépendre de la technologie américaine mais en même temps l’une des sociétés qui soutient le plus le projet est détenue majoritairement par Oracle.
    On verra bien ce que cela donne, j’espère juste que cela ne sera pas une mélange de Linux et de Windows (dont la Chine a eu les sources) qui risquera de rendre caduque le principe du libre pour ce système.

    berrady

    15 avril 2009 at 12:40

  3. Bonjour berrady,

    Vos commentaires sont intéressants. J’ai vu à quelques reprises les débats sur l’utilisation d’un Linux ressemblant à Windows.

    Vous pouvez voir l’interface de Linux Red Flag qui ressemble grandement à Windows:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Red_Flag_Linux

    Je vous invite à consulter l’acétate # 11 de la présentation suivante. On y dit que d’utiliser un Linux ressemblant trop à Windows risque de confondre l’utilisateur, car il pensera qu’il sera sur Windows et ne comprendra pas pourquoi certaines fonctions sont si différentes. D’autre part, il y a le risque que Linux soit vu comme un Windows « dégragé ».

    http://www.slideshare.net/linagora/le-poste-de-travail-libre

    Bonne journée !

    JPM

    jpm2009

    22 avril 2009 at 11:47

  4. Maintenant que Oracle a acheté Sun les cartes sont de plus en plus mélées !

    Daniel Pascot

    18 mai 2009 at 00:25


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :